Fini le roaming à partir de 2017 dans l’UE

Les surcoûts liés à l’utilisation d’un mobile dans un pays de l’Union Européenne prendront fin dans environ un an et demi au détriment des opérateurs mobiles.

Ce n’est plus une rumeur : les surcoûts générés par un appel depuis un autre pays d’Europe sur son smartphone n’existeront plus. La décision de mettre définitivement un terme, mais de manière progressive à ce type de tarifs a été votée par le Parlement européen. La situation sera irréversible dans le courant de l’année 2017.

Après juin 2017, on pourra passer des appels, en recevoir, envoyer des SMS et surfer sur le web aux mêmes tarifs que ceux de la France n’importe où du moment qu’on se trouve dans un pays membre de l’Union européenne. Cela s’applique aussi pour les forfaits illimités qui verront eux aussi leurs frais d’itinérance gratuits.

Les opérateurs pourront tout de même imposer de légères surtaxes afin de ne pas être trop lésés s’ils arrivent à prouver que ces nouveaux tarifs applicables sortent de leurs coûts. Des circonstances exceptionnelles les autoriseront à prélever une redevance minimale aux consommateurs avec leur accord pour éviter une utilisation abusive de leurs services par les consommateurs. Frais applicables uniquement dans le cas de dépassement d’un seuil de communication ou des forfaits.

Bruxelles a largement contribué à cette baisse des tarifs. Aujourd’hui un appel émis vers un autre pays de l’Union peut coûter jusqu’à 19 centimes par minute. Et si vous recevez un appel, ce qui est d’ailleurs un comble, vous déboursez 5 centimes. Un euro de moins pour envoyer un SMS et 20 centimes par Mo de data envoyée et reçue.

Les choses se mettent déjà peu à peu en place pour que cette mesure soit applicable et effective dans deux ans. En fin avril, il est déjà prévu que les tarifs baisseront d’à peu près 75%. Les appels seront facturés au plus 5 cts/minute et les SMS moins de 2 cents. À l’échéance, ces coûts ne seront plus qu’un mauvais rêve.

2 réflexions au sujet de « Fini le roaming à partir de 2017 dans l’UE »

  1. Robin

    Bravo, enfin le parlement européen qui vote intelligent et utile pou le citoyen, autre que la couleur de la confiture de fraise ou de la longueur du concombre…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *