Cadeaux de Noël : où et quand les acheter moins chers ?

Une étude a été menée par l’UFC-Que Choisir 

En effet attendre le dernier moment est un mauvais choix stratégique, car vous risqueriez de payer vos jouets 20 % plus cher que si vous les achetiez en avance. Un calcul simple, mais révélateur.

Ce qui ressort de l’étude menée par l’UFC-Que Choisir sur la variation réelle ou nominale des prix des jouets pendant l’année 2014 dans les grandes enseignes spécialisées, les hypermarchés et les grands sites marchands connus tels que Carrefour, Auchan, King Jouet, Toys’R’Us, Amazon et Cdiscount est totalement unanime.

Les classiques et incontournables Lego Star Wars, Trivial Pursuit ou poupée Furby ou même les nouveautés 2015 sont donc accessibles.

Où acheter le moins cher ? Où trouver la poule aux œufs d’or ?

Des écarts maximums de 70 euros constatés sur un petit échantillon d’après l’UFC Que choisir, laissent croire que globalement les magasins de jouets sont un tout petit peu plus chers que les hypermarchés avec un catalogue plus fourni et donc que les e-boutiques ne constituent pas un meilleur marché que les grandes enseignes.

Totalement surprenant, notons que par exemple en comparant un robot connecté à 169,99 euros d’Auchan est à 99,99 euros chez les concurrents dont le célèbre site Amazon ;

Pourtant, une peluche de chiot qui marche et hoche la tête estimée à 54,25 euros prix rayons hypermarchés et à 83,30 euros sur un site marchand ont totalement décomplexés le climat. Un seul axiome nous vient donc à l’esprit : « Comparez avant d’acheter ! »

Le bon moment ?

Sachez que fin novembre à début décembre représente une bonne période ; les prix affichent une baisse relative et significative avant de remonter jusqu’à Noël sans pourtant dépasser le seuil de prix initial.

N’achetez donc ni trop tôt ni trop tard. Un représentant de l’UFC-QueChoisir a d’ailleurs cité sur la chaîne TF1 : « Sur 30 jouets, on a relevé 25 hausses à partir du 8 décembre. » Information reprise dans son journal télévisé du 4 novembre 2015. Notez que c’est à cette époque effective que la validité des catalogues de Noël prend fin et que les prix des jouets repartent donc à la hausse. Tout en précisant néanmoins que les promotions portent le plus souvent sur des jouets sans succès évident escompté avant la période estivale.

N’attendez pas le son de la dernière cloche pour réagir, car cela peut vous couter cher et l’addition risque de s’avérer être particulièrement salée au menu. Soit jusqu’à 20 % plus cher selon l’UFC-QueChoisir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *