medecins surtaxé

Médecine : le scandale des numéros surtaxés

En France, de nombreux numéros de services médicaux sont encore surtaxés. Pour appeler SOS médecin vous devez par exemple composer le 3624 qui vous coûtera 0.12 euros la minute. Les malades s’insurgent que le numéro d’urgence de SOS médecin soit surtaxé.

Les médecins anglais se sont vu interdire depuis deux ans l’utilisation des numéros surtaxés. Ils ne pourront plus imposer à leurs patients l’utilisation de ces numéros coûteux commençant par 084 outre atlantique. Ces 084 vont être remplacés par des 034. Mais dans de nombreuses cliniques françaises il faut composer un numéro surtaxé pour prendre rendez-vous ou pour appeler un malade hospitalisé.

Certains médecins et patients ont d’ ores et déjà alerté l’Ordre national des médecins. Ils estiment, comme le docteur retraité Paul Campagnie, que « c’est assez énervant de voir ces acteurs de la santé racler les fonds de tiroir et grappiller des sous de ci, de là. ». lls ajoutent «Est-ce qu’ils rognent aussi sur la nourriture, la propreté, l’entretien des locaux ?»

SOS médecin, clinique avec standard payant, visites payantes… maintenant les usagers paient AVANT d’avoir vu le médecin mais aussi APRES car pour joindre sa caisse d’assurance maladie il faut aussi composer un numéro surtaxé… ou trouver son équivalent non surtaxé sur le site ! 

Certains services médicaux téléphoniques payants semblent néanmoins justifiés comme « parler à un médecin en ligne » de Trustmedis en Angleterre : le patient en ligne compose un numéro surtaxé et peut ensuite avoir une conférence vidéo avec le médecin de son choix.

Cela peut s’apparenter à de la telemédecine médicale commerciale et payante. En France, c’est wengo santé qui a pris le relai. Via le site internet de wengo, l’internaute indique ses coordonnées bancaires et son numéro de téléphone sur lequel il souhaite être rappelé pour s’entretenir avec un médecin qu’il aura sélectionné au vu des quelques fiches de présentation disponibles. Cinq médecins généralistes, inscrits au Tableau de l’Ordre,  sont actuellement identifiés, avec leur nom et photo, ainsi que leur CV. Coût de la prestation pour le «patient» : 2,50 euros par minute.

Espérons que François Hollande ou Marisol Touraine réagisse en remettant les numéros des services publics tels que la CPAM gratuits !

2 réflexions au sujet de « Médecine : le scandale des numéros surtaxés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>