Juin 2012 : mort annoncée du minitel le parent des numéros surtaxés

Après 30 ans de bons et loyaux services, l’ancêtre des numéros surtaxés, le minitel avec tous les 3615  3616, disparaitra officiellement ce 30 juin 2012. Cet outil, lancé en 1982 qui a été présent dans la majorité des foyers et des entreprises français, a été l’ancêtre des numéros surtaxés tels que nous les connaissons aujourd’hui !

Durant les années 80 et 90, une multitude de services disponibles via le « 3615 » se développent. Une partie de ceux-ci restent disponibles via internet aujourd’hui. Fin 2010, le « 3615 » est encore utilisé par 950 000 personnes.

France Telecom atteint avec le Minitel un point culminant à la fin des années 90 avec un milliard d’euros de revenus, mais celui-ci n’a cessé de diminuer depuis. En 2010 le CA généré par le Minitel est de 30 millions d’euros dont 85 % est reversé aux éditeurs…

La fin du Minitel annoncée depuis des années par France Telecom sera définitive le 30 juin 2012.

 

Si le minitel a remporté un si grand succès, c’est en grand grande partie grâce au sexe: en 1990 en plein âge d’or du service, la moitié des communications étaient faites sur des services de Minitel Rose. Internet lui aura naturellement porté un coup fatal bien qu’il générait encore en 2007 100 millions d’euros.

Le réseau de minitels comportait au départ trois types de facturation :

  • 3613 : communication payée par le service
  • 3614 : communication payée par l’usager (20 FF – 3,05 €/heure environ), pas de rémunération du service.
  • 3615 : rémunération du service : (60 FF – 9,15 €/heure environ) payés par l’usager, dont 40 FF (6,10 €) pour le service et 20 FF (3,05 €) pour France Telecom.


Ces numéros courts à 4 chiffres ont remplacé les numéros initiaux, au gré de l’évolution du plan de numérotation de l’opérateur historique :

  • 11 jusqu’au 18 octobre 1996 à 23h, puis 3611.
  • (16) (3) 613 91 55, puis 36 13 91 55 après le 25 octobre 1985 à 23 h, puis 3613 depuis le 10 juillet 1986
  • (16) (3) 614 91 66, puis 36 14 91 66 après le 25 octobre 1985 à 23 h, puis 3614 depuis le 10 juillet 1986
  • (16) (3) 615 91 77, puis 36 15 91 77 après le 25 octobre 1985 à 23 h, puis 3615 depuis le 10 juillet 1986

 

Les éditeurs de contenu pouvaient gagner beaucoup plus d’argent en créant des services minitel que sur internet (c’est l’avénement d’internet qui a tué le minitel) : là, où sur le web les webmasters encaissaient 20 centimes, le Minitel leur faisait gagner 200 Francs. Les sms et les numéros surtaxés ont ensuite pris le pas.

 


Les années 90 ont vu fleurir les minitels. Image (rudimentaire !) à l’appui par le petit écran de ce terminal, les communications par minitel se sont vu attribuer des coûts qui ont dépassés du double ou du triple le tarif d’une communication ordinaire.

Puis, internet est arrivé : Plus rien à voir avec ces petits écrans, voilà que les sites deviennent accessibles en image, avec une qualité de service liée à la puissance grandissante du micro-ordinateur familial, et en plus, c’est gratuit !

Le minitel est abandonné, mais pas ses tarifs… les numéros dits “Audiotel”, apparaissent avec tout leur cortège de serveurs “interactifs” (pour joindre le support technique, appuyez sur la touche 1). Ces numéros sont toujours surtaxés… l’image en moins. Voilà une belle affaire pour France Télécom ! Un numéro surtaxé est un investissement pour une entreprise mais vite rentabilisé.

Les nostalgiques du minitel regrettent déjà la sécurité du réseau minitel : le Minitel passait par un réseau ” sécurisé ” qui est Transpac, alors qu’Internet qui n’a pas de chemin prédéfini peut passer par certains sites éventuellement malveillants. Les Internautes eux, apprécient de pouvoir utiliser le web qui est a priori gratuit et qui ne passe paspar des numéros surtaxés.

One thought on “Juin 2012 : mort annoncée du minitel le parent des numéros surtaxés

  1. lalanne

    le minitel n’est pas arrete chez ORANGE il facture toujours des connexions voir le forum sur ORANGE .FR .sur mon fixe abonne orange les N° 01 ou 09 ne fonctionne pas en remplacement du 3900 salutations

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *