Que faire en cas de bagage perdu, détruit, volé lors d’un trajet en avion ?

0
84
bagage perdu, détruit, volé

On estime de nos jours qu’un passager sur cent a connu la perte d’un bagage. Cela semble peu, mais en pratique cela correspond à plus d’un voyageur par vol ! Or, les bagages sont tout de même retrouvés dans près de 95% des cas. Si ce n’est pas le cas, il faut savoir que la compagnie aérienne doit régler au passager concerné une compensation appropriée qui peut aller jusqu’à près de 1200 euros.

Les différentes étapes à effectuer pour un bagage perdu, détruit ou volé lors d’un trajet en avion

Tout d’abord, effectuez une déclaration dans un délai de trois semaines

Si vous êtes dans un de ces cas, la première chose à faire est de se rendre le plus vite possible au bureau du service bagages à l’aéroport. Ce dernier vous fournira un rapport d’irrégularité de propriété avec une référence personnelle qui vous offrira la possibilité de voir en ligne le statut de vos différents bagages retardés. Ainsi, vous pourrez notamment changer vos données si par exemple l’adresse de livraison ou vos renseignements personnels ne sont pas exacts ou ont tout simplement changé. Si vous ne dénichez pas ce bureau ou que ce dernier est fermé à votre arrivée, rendez-vous sans plus attendre sur le site de la compagnie afin de compléter le formulaire de perte de bagage. Ne tardez pas ! En effet, vous avez un délai maximum de trois semaines (21 jours) dès votre arrivée.

Veillez à conserver les factures de vos biens de première nécessité

Il est essentiel de garder la totalité des factures d’achat des biens de première nécessité afin de pouvoir par la suite exiger le remboursement à la compagnie aérienne (sachez qu’elles l’effectuent dans beaucoup de cas). Il faut savoir que certaines compagnies peuvent aussi vous offrir un kit de première nécessité ou sinon, elles peuvent couvrir vos premières dépenses. La compagnie n’est cependant pas obligée de faire cela.

Indemnité ainsi que remboursement de bagage égaré

Si la valise est encore perdue après trois semaines écoulées, il est possible d’obtenir un remboursement. Les différentes factures ou justificatifs d’achat des biens dans les valises doivent être donnés (vous vous doutez que les dates d’achat doivent être antérieures au voyage). Il faut savoir que le remboursement sera égal aux factures fournies des biens dans la valise. En outre, il sera plafonné à 1.131 DTS (qui est une monnaie internationale), ce qui correspond à une somme entre 1300 et 1400 euros pour chaque passager. Il est également possible d’avoir davantage seulement si vous avez fait une déclaration de valeur avant le voyage. Prenez en compte que c’est un remboursement par passager et non par bagage égaré. Si vous n’avez aucune facture, il est cependant possible de faire une demande de vingt euros par kilo.

Servez-vous de l’assurance de votre carte bancaire

L’assurance comprise dans votre CB VISA Premier ou Gold Mastercard vous permet d’être couvert à hauteur de 800 à 850 euros maximum par bagage. Cependant, divers justificatifs de valeur des biens du bagage sont à donner. En outre, prenez en compte que cela est compris avec une franchise de 70 euros par bagage.

La différence entre la Convention de Varsovie et la Convention de Montréal

Pour un bagage perdu ou en retard

La Convention de Varsovie et la Convention de Montréal ont toutes deux la même finalité qui est de protéger les utilisateurs. L’indemnisation par rapport à un bagage perdu ou en retard dépend de la convention applicable au vol. Si le bagage n’est pas restitué dans les 21 jours, ce dernier est alors considéré comme définitivement perdu. Quoi qu’il en soit, rédigez et déposez une réclamation écrite auprès de la compagnie, si possible recommandé avec accusé de réception. En fonction de la situation, il faut l’effectuer dans un délai maximum de :

  • 21 jours francs pour la Convention de Varsovie ;
  • 14 jours francs pour la Convention de Montréal.

Le renseignement sur la convention applicable est présente sur votre billet d’avion. Si elle ne l’est pas, contactez la compagnie aérienne pour la connaître.

Pour un bagage endommagé

En fonction de la situation, il faut le faire dans un délai maximum de :

  • 7 jours francs pour la Convention de Varsovie ;
  • 3 jours francs pour la Convention de Montréal.

Le renseignement sur la convention applicable est présent sur votre billet d’avion. Si ce n’est pas le cas, prenez contact avec la compagnie aérienne pour savoir ce qu’il en est.

Refus d’indemnisation et/ou absence de réponse : Que faut-il faire ?

Si la compagnie en question ne souhaite tout simplement pas vous indemniser ou ne vous donne pas une réponse dans les deux mois, sachez qu’il est possible de saisir le médiateur Tourisme et Voyage à la seule et unique condition que la compagnie aérienne ait signé la Charte de Médiation. Dans ce but, utilisez le service en ligne. Si vos différentes démarches ne débouchent sur rien, saisissez les tribunaux.

  • Pour un litige situé en-dessous ou égal à 10 000 euros, dirigez-vous vers le tribunal d’instance (TI) ;
  • Pour un litige situé au-dessus à 10 000 euros, dirigez-vous vers le tribunal de grande instance.

N’hésitez pas à faire la demande de dommages-intérêts par rapport au préjudice subi.